[Ip-health] Libération: Michel Kazatchkine quitte le Fonds mondial contre le sida

Thirukumaran Balasubramaniam thiru at keionline.org
Tue Jan 24 08:24:00 PST 2012


http://www.liberation.fr/societe/01012385478-michel-kazatchkine-quitte-le-fonds-mondial-contre-le-sida


Société Aujourd'hui à 15h25 (Mis à jour à 16:49)

Michel Kazatchkine quitte le Fonds mondial contre le sida

54 commentaires
Par NICOLAS CORI


Depuis plus de vingt ans son nom était associé à la lutte contre le sida, mais Michel Kazatchkine, dit «Kaza», directeur français du Fonds mondial contre le Sida, la tuberculose et le  paludisme, va quitter ses fonctions. Selon nos informations, il a présenté sa démission, qui devrait être rendue officielle dans les prochaines heures.

Il y a trois semaines, Kazatchkine avait été mis en cause pour ses relations avec Carla Bruni. Marianne avait révélé, le 7 janvier, que le Fonds mondial avait versé, sans appel d'offres, de l'argent à un ami de la première dame, Julien Civange, pour le lancement de la campagne HIV Born Free, incarnée par Carla Bruni. Sur les montants en cause, Marianne parlait de 3,5 millions de dollars, au total. Le Fonds a finalement indiqué que 580 000 euros avaient été payées à Mars Browsers, la société de Julien Civange.

Dans le même article, Marianne affirmait que, suite à un audit sur ce sujet, les administrateurs américains du Fonds avaient demandé la démission de Kazatchkine. Et menaçaient de couper les vivres, si la France n'obtempérait pas. Une version qui avait été démentie par l'intéressé.

Dans une interview à Libération, le 9 janvier, il estimait que le lien fait par Marianne entre les deux événements relevait d'une «confusion extrême sur ce qui se joue actuellement au Fonds». Selon «Kaza», les Américains demandaient que le Fonds s'institutionnalise, ce à quoi il était opposé.

«Le Fonds a dix ans, il entre dans une période de réformes extrêmement profondes, déclarait-il. Jusqu'à présent, les pays demandeurs élaboraient leurs programmes, puis les soumettaient au Fonds et nous y répondions selon des critères de qualité et de pertinence. Maintenant, il y a ce projet pour que le Fonds devienne un peu comme la Banque mondiale et décide beaucoup plus. C'est dans ce sens qu'en novembre à Accra, au Ghana, le conseil d'administration a décidé de nommer un "general manager" à mes côtés, pour mettre en avant cette réforme. Ce manager rapporte directement au board, ce qui me trouble. J'ai donc écrit, le 22 décembre au board [conseil d'administration], et leur ai dit que j'allais examiner dans les prochains mois, en détail, les arrangements que le conseil d'administration allait mettre en place, et que je réfléchirai sur la suite, pour le Fonds et pour moi.»

Quelques semaines seulement après cette déclaration, «Kaza» a donc décidé de partir.


-- 

Thiru Balasubramaniam
Geneva Representative
Knowledge Ecology International (KEI)

thiru at keionline.org



Tel: +41 22 791 6727
Mobile: +41 76 508 0997










More information about the Ip-health mailing list