[Ip-health] [actupnews] Honte aux labos - La France doit réagir !

Céline Grillon international at actupparis.org
Thu Jan 23 04:39:59 PST 2014


>
>
> Communiqué de presse - jeudi 23 janvier 2014
> Honte aux labos
>
>
>
> 13 ans après le scandaleux procès de Pretoria l'industrie  
> pharmaceutique s'attaque de nouveau aux médicaments génériques en  
> Afrique du Sud.
>
> La semaine dernière, le journal Mail&Guardian a publié un document  
> dans lequel les plus grands laboratoires pharmaceutiques mondiaux  
> détaillent la campagne de pression qu'ils projettent de mettre en  
> oeuvre pour contrer un projet qui faciliterait la production de  
> médicaments moins chers en Afrique du Sud. Quelques jours plus tard,  
> un mail envoyé par Michael Azrak, directeur général du laboratoire  
> Merck en charge l'Afrique australe et orientale, confirme  
> l'implication de IPASA (équivalent du Leem en Afrique du Sud) qui  
> avait nié s'être engagée dans le projet.
>
> PhRMA et IPASA ont bien engagé l'agence de lobby américaine Public  
> Affairs Engagement (dirigée par l'ancien ambassadeur américain James  
> Glassman) pour dénigrer auprès de l'opinion publique le projet de  
> réforme de la loi sur les brevets qui a pour finalité d'améliorer  
> l'accès aux médicaments génériques (1). Le montant total de la  
> campagne s'élève à 600 000 US$ sur l'année 2014.
>
> Une fois encore, Big Pharma nous montre que rien n'a changé depuis  
> le temps où les industriels du médicament traînaient Nelson Mandela  
> devant les tribunaux pour avoir voulu sauver les séropositifVEs sud- 
> africainEs. N'en déplaise à Robert Sebbag, vice-président du  
> laboratoire français Sanofi (également impliqué dans la  
> campagne(2)), qui aime à parler du procès de Pretoria comme d'une  
> époque révolue. Les compagnies pharmaceutiques sont et restent des  
> entreprises dont l'objectif est d'accroître leurs chiffres d'affaire  
> et non d'assurer l'accès universel aux soins. Pourtant, des millions  
> de vies en dépendent. Il est temps que les pouvoirs publics  
> s'interrogent sur la viabilité d'un système dans lequel les  
> médicaments sont des biens commerciaux comme les autres.
>
> Le Ministre de la santé sud-africain, Aaron Motsoaledi, a dénoncé un  
> complot « de dimension satanique » et « génocidaire ». Le Ministre  
> du commerce et de l'industrie, Rob Davies, le soutien. A notre  
> connaissance, aucune autre personnalité politique ne s'est prononcée  
> publiquement. Le gouvernement "socialiste" de François Hollande sera- 
> t-il le complice silencieux de cette initiative criminelle ?
>
> Act Up-Paris exige des pouvoirs publics français :
> - qu'ils condamnent avec la plus grande fermeté la campagne  
> planifiée par l'industrie pharmaceutique
> qu'ils soutiennent le gouvernement sud-africain dans son projet de  
> réforme de la loi sur les brevets
> - qu'ils organisent un sommet international sur l'accès aux  
> médicaments pour apporter des solutions décentes aux problèmes posés  
> par les brevets
> - qu'ils interviennent auprès de la Commission européenne pour que  
> celle-ci cesse sa politique de renforcement des brevets qui risque  
> d'entraver l'accès aux médicaments génériques abordables dans les  
> pays du Sud
>
> Ce communiqué peut être consulté en ligne : http://www.actupparis.org/spip.php?article5331
>
> Contact presse : Céline Grillon - international at actupparis - 06 50  
> 01 39 10
>
>
> Notes
> (1) L'actuel système sud-africain se contente d'enregistrer les  
> brevets pharmaceutiques sans examiner si le produit remplit bien les  
> critères de brevetabilité, au premier titre desquels le caractère  
> innovant. Les laboratoires peuvent ainsi prolonger artificiellement  
> leurs monopoles pendant bien plus longtemps que la durée légale. Le  
> projet de réforme, soutenu par les associations TAC, Section 27 et  
> MSF, vise à limiter ces abus et à permettre un meilleur accès de la  
> population aux médicaments.
> (2) liste des compagnies pharmaceutiques impliquées dans la campagne  
> de dénigrement : http://www.phrma.org/about/member-companies




More information about the Ip-health mailing list